AIDES ET SUBVENTIONS

La rénovation thermique vous ouvre droit, par le biais de notre qualification RGE, à une multitude d’aides. Certaines sont disponibles pour tous, d’autres sous contions de revenus.

 

Le crédit d’impôt transition énergétique

Le crédit d’impôt est calculé sur une base de 30% du montant TTC du matériel sur les interventions de rénovation thermiques suivantes :

  • Installation d’un chaudière à Très Haute Performance Energétique
  • Installation d’une pompe à chaleur air/eau
  • Installation d’un chauffe-eau thermodynamique (plafonné à 3000€ de travaux éligibles)
  • Installation d’un système de régulation

 

Sur les interventions suivantes, le crédit d’impôt est calculé sur une base de 30% du montant total TTC de la prestation (matériel et main d’oeuvre confondus) :

  • Isolation de combles perdus (plafonné à 100€/m2 de travaux éligibles)
  • Isolation de combles aménagés (plafonné à 100€/m2 de travaux éligibles)
  • Isolation de mur par l’intérieur ou l’extérieur (plafonné à 150€/m2 de travaux éligibles)
  • Isolation de planchers bas

 

Sur les interventions de remplacement de menuiseries bois simple vitrage, le crédit d’impôt est calculé sur une bas de 15% du montant TTC du matériel, plafonné à 100€ de subvention par ouverture.

 

Conditions d’éligibilité : Le logement dans lequel les travaux seront réalisés doit être occupé par le bénéficiaire au titre de résidence principale.

Les Primes Certificats d’Economie d’Energie (CEE)

Suite au Grenelle de l’environnement, tous les fournisseurs d’énergie ont été tenus de parrainer des installations destinées à limiter les émissions de CO2.

Les principaux acteurs du marché de l’énergie ont choisi de collecter ces parrainage via un réseau d’installateur partenaires sous forme de primes pécuniaires ou de bonification de financement.

Ces primes peuvent être bonifiées en fonction de votre niveau de revenus. Elles varient également en fonction de divers critères (situation géographique, type d’installation, performance du matériel, surface du logement …).

 

Dispositif Coup de Pouce :

Depuis le mois de février 2019, l’Etat à choisit de cibler plus particulièrement certains domaines de travaux en mettant en place une bonification de la prime Certificat d’Economie d’Energie.

Coup de pouce Isolation :

  • Toiture : de 10€/m2 à 20€/m2 (en fonction du seuil de revenus)
  • Sol : de 20€/m2 à 30€/m2 (en fonction du seuil de revenus)

Coup de pouce chauffage pour le remplacement d’un chaudière autre qu’à condensation par :

  • Chaudière THPE : de 780€ à 1560€ (en fonction du seuil de revenus)
  • Pompes à chaleur air/eau : de 3500€ à 5500€ (en fonction du seuil de revenus)

 

Afin d’y voir plus clair, nous vous invitons à consulter les simulateurs en ligne de nos partenaires en cliquant sur les logos ci dessous :

Provence Eco-Renov

Ce dispositif, proposé par le département des Bouches du Rhone, est destiné aux propriétaires occupants leur résidence principale, construite avant le 1er Janvier 2000 et est soumis à des conditions de revenus :

  • Personne seule : revenus inférieurs à 30.000€/an
  • Foyer fiscal composé : revenus inférieurs à 55.000€/an

 

Dans ce cadre, Provence Eco-Renov vous indemnise à hauteur de 25% du montant total TTC des travaux de rénovation thermique, dans une limite de 3000€ (cumulable avec les autres aides).

 

Plus d’informations en cliquant sur le logo ci-dessous :

Financements bonifiés

Les incitations peuvent également se concentrer sur le mode de financement de vos travaux de rénovation thermique :

Dans le cadre du dispositif CEE

Nous pouvons vous proposer, à la place de la prime pécuniaire, des offres de financements bonifiés par nos partenaire. Comme pour les primes pécuniaires, le niveau de bonification varie en fonction de différents critères (type de travaux, durée du financement, montant emprunté).

Eco PTZ

Financement à 0% des travaux de rénovation thermiques éligibles (référentiel identique à celui du crédit d’impôt) désormais accessible pour tout logement de plus de 2 ans occupé à titre de résidence principale.

Son montant est plafonné à 10.000€ pour une action, 20.000€ pour deux actions ou 30.000€ pour trois actions, sur une durée pouvant s’étendre jusqu’à 180 mois.

Pour de plus amples renseignements, nous vous invitons à consulter le guide de l’Ademe en cliquant sur le logo ci-dessous :